Salade de pâtes intégrales à l’avocat

photo 3

Voilà une salade absolument délicieuse… et parfaite pour les sportives !! Et vous voyez, comme je le disais il y a quelques jours, le paquet de penne intégrales de 500 gr n’a même pas été terminé en 1 repas à 6, dont 2 grands ados qui ont l’habitude de manger à leur faim…alors qu’il nous fallait 2 paquets de spaghettis « blancs » auparavant.

Je ne sais pas si cela est dû à l’âge, mais c’est au moins ce que je dois à la prise de conscience de ces derniers mois, je ne me contente plus, et j’essaye de l’enseigner au passage à mes enfants, de satisfaire uniquement une envie mais j’essaye d’écouter beaucoup plus mes besoins. Une tarte au citron : qu’est-ce que cela va m’apporter du point de vue nutritionnel ? Une rondelle de saucisson ? Un morceau de fromage ? Si l’on réfléchi comme cela, il devient beaucoup plus facile de se raisonner au moment où la faim nous tenaille. En fait, c’est peut être la clé pour commencer à changer son mode d’alimentation… ou une des clés. Plutôt que de se culpabiliser en permanence sur l’aliment trop gras ou trop sucré, prendre un petit temps de réflexion pour se demander si le plaisir de le manger sera à la hauteur de ce que cet aliment va nous APPORTER en terme de « besoin » ou de nutriments, car après tout la nourriture est notre « carburant », autant ne pas donner n’importe quoi à notre corps, non ?? Sans négliger le simple plaisir de temps en temps, mais si seulement il est alors « conscient » et non coupable.

Il est vrai que cette salade peut paraître, vu comme ça un non sens diététique !! Mais si l’on se place sur un plus « long » terme (c’est tout le raisonnement des indices glycémiques) on va mettre très longtemps à la digérer, elle va nous apporter des tas de bons nutriments, et on ne néglige pas non plus le plaisir, lorsqu’on aime ses composants. On n’aura pas faim à 16 heures donc pas de difficulté pour sauter le goûter.

J’essaye beaucoup plus de raisonner en terme de nutrition et non plus seulement de plaisir ou d’apport calorique. Je m’explique : alors que je me serais certainement réjouie d’un croustillant baguette jambon-fromage auparavant, je préfère de loin le non moins croustillant multi-grains végétarien. Attention, n’allez pas croire que je suis devenue végétarienne, loin de là…j’aime toujours la viande. Mais uniquement quand elle est de très bonne qualité…

Intervient alors la dimension financière : un produit de bonne qualité sera probablement plus cher (mais c’est encore une fois normal, on ne peut pas faire de bons produits à bas prix, sinon cela s’appelle de la production de masse etc…). Qu’est ce qui est plus important pour vous ? Cela s’appelle de l’arbitrage…Une chose est sure, c’est que je supporte de moins en moins de cautionner les industries et/ou industriels qui ne nous disent pas toujours ce que contiennent leurs produits.

J’ai l’impression que tout s’emmêle, est-ce que je suis claire ?! J’ai l’impression d’avoir récemment ouvert la porte d’un palais ou même d’un monde merveilleux dont je ne soupçonnais pas l’existence et qui est pourtant à la portée de tout le monde. La seule « difficulté » c’est d’avoir l’impression de remonter le courant, d’aller à l’encontre du flux actuel qui voudrait nous faire descendre la rivière, alors que je n’inspire qu’à une chose, aller à contre-courant. Remonter à la source et entrainer avec moi ceux qui voudront me suivre. Plus nous serons nombreux, mieux ce sera. Cela ne veux pas forcement dire que nous réussirons à inverser le courant de la rivière, mais peut être réussirons nous à nous « protéger » et à protéger nos enfants…. en attendant,

photo 4

revenons à notre bonne salade du jour pour laquelle il vous faudra :

– un reste de penne intégrales cuites al-dente
– 1 avocat mur à point
– quelques olives noires de Kalamata par exemple ou niçoises
– Quelques morceaux de fêta ou de chèvre
– le jus d’un demi-citron
– Une cuillère à soupe d’une très bonne huile d’olive
– Une pincée de fleur de sel de Guérande

Pour les graines, j’ai choisi des graines de sésame et de chia. Une délicieuse alternative complémentaire aurait été un peu de betterave rapée crue, ou des dés de betterave cuites.

Mélanger les ingrédients et mettre au frais jusqu’au moment de servir.


photo 1

 Gourmand !!

 

Print Friendly
Ce contenu a été publié dans apero-dinatoire, brunch, croisiere bateau, Dejeuner sur le pouce, Diner sans viande, entree, Lunch box. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Salade de pâtes intégrales à l’avocat

  1. Erika dit :

    Alors la, tout a fait d’accord! De mon cote aussi une prise de conscience, mais j’en suis pas encore arrivee a ton stade par manque de temps… mais les pates completes sont deja introduites ainsi que d’autres petites choses.
    Encore une grande lutte contre moi-meme quand meme quand il s’agit de craquer pour une tranche de saucisson ou du fromage.
    Et je trouve que c’est quand meme dur a Singapour de trouver de bons produits sans courir dans 15 magasins.

    Un de ces jours, tu nous fais un billet sur l’IG? Ca m’interesse! et sur tes bonnes adresses pour trouver les ingredients que tu utilises?

    Merci!

    • Aurore dit :

      C’est cool !! il faut que l’on soit nombreux…et plus on le sera, plus cela fera avancer les choses dans le bon sens et surtout aidera à préserver la santé de chacun a long terme. C’est notre bien le plus précieux à tous et on n’en n’a pas toujours conscience…Merci Erika !

  2. Ping : Pinterest et autres sujets… | Les cuisines de la Baronnerie … en Asie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × deux =